Coordonnées

Actualités

Toutes les actualités

Petites annonces

Vidéos

Baby horse and dog play
Toutes les vidéos
Télécharger la fiche

Le comportement du chat : qu’est-ce qui est « normal » ? (2ème partie)

Dans une 1ère fiche pratique, nous avions déjà évoqué les comportements du chat qui peuvent sembler « bizarres » à des propriétaires non avertis : mon chat griffe le canapé, urine partout, dort 16 heures par jour… ? Voici une nouvelle série des interrogations les plus fréquentes. Le but est de faire la différence entre le « normal » et le « pathologique » dans le comportement du chat.

Est-ce normal si mon chat passe son temps à réclamer à manger ?

Le chat est un « grignoteur » et a tendance à manger tout au long de la journée. L’idéal est de lui proposer 5 petits repas par jour ou, si votre emploi du temps ne le permet pas, de lui laisser son alimentation en libre-service. Mais attention, l’impression de satiété n’est pas apportée seulement par le volume mais aussi par la quantité de protéines animales dans l’aliment : plus l’aliment est de basse qualité (avec moins de protéines et plus de céréales), moins il est rassasiant et plus le chat réclame. Choisissez donc un aliment de très bonne qualité. Si votre chat est vraiment trop gourmand, pour être sûr de distribuer la bonne ration, et ne pas être tenté d’en donner plus s’il réclame, les distributeurs de croquettes sont une bonne solution : vous remplissez le réservoir et vous réglez la fréquence de distribution (nombre de repas par jour et quantité d’aliment à chaque repas). Vous pouvez même vous absenter le week-end, votre chat est nourri régulièrement et sans excès.  

> Si votre chat passe son temps à réclamer à manger, essayez de répondre à ses sollicitations par des jeux ou des caresses plutôt que par la distribution de nourriture.

Est-ce normal si mon chat se cache et essaie d’attaquer les mollets ?

Non, même si votre chat a un instinct de chasseur bien marqué, il ne doit pas vous prendre comme proie. Essayez de repérer le contexte des agressions et les signes avant-coureurs. Dès que vous sentez venir l’attaque, évitez tout contact avec le chat ou interrompez-le par un bruit assez fort : agitez des clés, sifflez, frappez dans les mains… Vous pouvez aussi garder à portée de main un petit pulvérisateur d’eau pour envoyer un pschitt en direction du chat. 

> Évitez les réactions de peur (ne vous agitez pas, ne criez pas, ne fuyez pas) car cela ne ferait que l’exciter encore plus.  

Est-ce normal si mon chat gratte à côté de sa gamelle ?

Les chats dans la nature enterrent en grattant le reste de leurs proies, ce qui leur permet de faire quelques réserves et de cacher les traces de leur passage. Bien sûr, nos chats domestiques n’enterrent rien du tout en grattant le carrelage ou la surface de la table, et d’ailleurs ils n’en ont pas besoin, mais ils agissent ainsi par instinct !

Est-ce normal si mon chat boit au robinet ?

De la même façon que le chat fait de nombreux petits repas dans la journée, il peut boire 10 à 20 fois par jour, 5 à 10 ml à chaque fois, soit 1 à 2 cuillérées à café ! L’idéal est donc qu’il ait accès à de l’eau fraîche et propre en permanence. Certains chats détestent boire l’eau stagnante (dans une gamelle par exemple) et préfèrent l’eau courante du robinet. Mais ce n’est pas très économique de laisser un mince filet d’eau couler en permanence. Investissez dans une fontaine à eau pour éviter d’avoir à ouvrir un robinet à chaque fois qu’il réclame ; ces appareils fonctionnent en circuit fermé et procurent en permanence une eau fraîche, claire et bien aérée, même si vous vous absentez.

> Pour des raisons évidentes d’hygiène, ne laissez pas votre chat boire dans l’eau des toilettes…

Est-ce normal si mes chats ne s’entendent pas ?

Les chats sont des animaux territoriaux, et il est fréquent que des conflits éclatent entre les chats de la maison, surtout si leur lieu de vie n’est pas aménagé pour qu’ils puissent s’isoler. Prévoyez des aires de repos, des cachettes, des gamelles et des litières en nombre suffisant. Votre vétérinaire pourra également vous conseiller l’emploi des phéromones pour apaiser la situation. Soyez patient, réussir à établir une cohabitation pacifique peut être long. N’hésitez pas à faire appel à un vétérinaire comportementaliste si la situation dégénère.

> Si vous souhaitez avoir plusieurs chats, il est préférable d’adopter simultanément deux chatons de la même portée, ils conservent souvent des liens étroits de proximité. Si vous avez déjà un chat et que vous souhaitez en adopter un autre, respectez bien les règles d’introduction : mise en contact progressive des deux chats, pas d’intervention lors des premiers conflits visant à répartir le territoire… Enfin, choisissez de préférence un jeune chat correctement socialisé.

Est-ce normal si mon chat fait des ondes avec son pelage ?

Il s’agit d’une réaction nerveuse tout à fait normale chez les chats en réaction à une excitation (jeu intense) ou un stress soudain. La peau du dos du chat se met à onduler, à former des vagues qui se déplacent. Cela est dû à une contraction des muscles peauciers du dos.

> Lorsqu’elles deviennent très fréquentes, ces ondulations peuvent être un signe de syndrome anxieux, de douleur ou d’hyperesthésie féline, dont les causes sont encore mal connues. Un examen clinique poussé devra être réalisé avec une recherche de lésion ou de parasite cutané, un examen neurologique complet et un bilan sanguin. 

Est-ce normal si mon chat a des « crises de folie » ?

Votre chat court dans tous les sens dans l’appartement en miaulant, tous les jours ou presque ? C’est son « quart d’heure de folie », pensez-vous avec indulgence… Il s’agit plutôt en réalité d’un syndrome d’anxiété en milieu clos, plus fréquent chez les chats dont le propriétaire est absent une grande partie de la journée. Prévoyez des moments de caresses ou de jeux avec votre chat, le matin avant de partir ou le soir à votre retour. Les jeux mobiles ou à poursuivre sont à privilégier. N’oubliez pas de renouveler le stock de jouets fréquemment, pour ne pas lasser votre chat. Organisez son espace dans les trois dimensions : au sol mais aussi en hauteur (dessus d’une armoire, d’une étagère…). 

> Pour que votre chat puisse s’occuper en votre absence, installez-lui des sites d’observation à proximité des fenêtres, l’idéal étant l’accès à un balcon ou une terrasse sécurisée. Il pourra ainsi observer les passants, les voitures ou les oiseaux.

Est-ce normal si mon chat mange les plantes ?

Dans la nature, les chats consomment de l’herbe, cela leur apporte des fibres nécessaires à un bon transit digestif. Les chats domestiqués ont gardé cette tendance, quels que soient leurs modes de vie (sortie à l’extérieur ou vie en appartement) et d’alimentation (ration ménagère ou aliments industriels). Il n’est donc pas étonnant qu’ils cherchent à consommer les plantes de la maison. Mais attention, certaines peuvent être toxiques. Il s’agit principalement des « caoutchoucs », du dieffenbachia, du philodendron, des ficus, des yuccas, des lys, des azalées, des rhododendrons, du muguet... Inutile de punir le chat lorsque vous le prenez sur le fait, il recommencerait en votre absence ! Pour sa sécurité (et votre tranquillité d’esprit), mieux vaut placer hors d’atteinte les plantes de la maison auxquelles vous tenez et fournir au chat de l’herbe (cataire), vendue en animalerie.

> Si vraiment votre chat aime la verdure, proposez-lui dans sa gamelle des légumes crus et coupés en petits cubes (radis, roquette, salade) ou cuits (courgettes, haricots, asperges, betteraves).

Est-ce normal si mon chat passe beaucoup de temps à sa toilette ? 

Le chat est un animal naturellement propre. Il peut passer des heures à lécher le moindre centimètre carré de son pelage. Cela l’occupe 10 à 20 % de son temps (3,5 heures par jour en moyenne). Si son comportement devient excessif, au point qu’il se fasse saigner et/ou que des zones sans poil apparaissent sur sa peau, il peut y avoir une raison médicale : maladie de peau (infestations parasitaires, allergies, infections de la peau…) ou trouble du comportement (anxiété, stress…). Consultez votre vétérinaire. Si aucune maladie de peau ne peut être mise en évidence, il faut rechercher une cause de stress. Le territoire du chat a-t-il été modifié par un déménagement, un changement de place des meubles, de produit nettoyant… ? La composition de la famille (humaine et animale) a-t-elle changé par un décès, la naissance d’un bébé, l’arrivée d’un chien ou d’un chat, la reprise du travail de son maître… ? Le chat se sent-il en insécurité (punition excessive, soins douloureux, passage d’un chat étranger sur son territoire…) ?

> Ne laissez pas un état d’anxiété s’installer chez votre chat. Identifiez au plus vite les sources de perturbation et, si nécessaire, emmenez-le en consultation chez un vétérinaire comportementaliste.  

Est-ce normal si mon chat me mord quand je le caresse ?

Cette réaction (on parle quelquefois de syndrome du chat caressé mordeur) est fréquente et inquiète souvent les propriétaires de chat. Il s’agit en fait d’un phénomène d’auto-défense : le chat est assez peu tolérant au contact physique. Il supporte pendant un certain temps vos caresses, puis il vous fait comprendre qu’il en a assez : yeux écarquillés, oreilles couchées vers l’arrière, battement de la queue… Si vous ignorez ses avertissements, il vous fait comprendre plus clairement, par une morsure, qu’il faut vraiment que vous arrêtiez les caresses. 

> Laissez votre chat prendre l’initiative des contacts. Soyez attentif aux signaux qu’il émet et stoppez les caresses s’il montre des signes d’impatience. Apprenez à décoder son langage corporel : contrairement au chien, un chat qui bat de la queue n’est pas du tout content !

Est-ce normal si mon chat fait pipi dans les plantes ?

Malheureusement oui. Dans la nature, le chat urine selon un rituel bien précis : il creuse un petit trou avec ses pattes antérieures, puis il fait demi-tour et s’accroupit. Après avoir fait ses besoins, il se relève et racle le sol de ses griffes antérieures afin de recouvrir les éliminations. C’est pourquoi il choisit une surface meuble, dans laquelle il peut creuser : sa litière ou la terre de vos jolies plantes ! Là encore, inutile de punir le chat, même si vous le prenez sur le fait, il attendrait que vous ayez le dos tourné pour recommencer. Essayez de déposer sur la terre une substance dissuasive. Vous pouvez tester, selon la sensibilité de votre chat, le poivre moulu, la peau d’agrume, le marc de café, une gousse d’ail… 

> Le plus efficace reste encore un petit grillage (en nylon ou en métal) posé sur la terre. Cela n’empêchera pas les arrosages et si le chat ne peut plus gratter, la terre de vos plantes va lui sembler beaucoup moins accueillante !

Est-ce normal si mon chat se « ronge » les griffes ?

Comme nos ongles, les griffes du chat sont constituées de corne qui pousse en permanence. S’il ne les use pas suffisamment, elles peuvent le gêner lorsqu’elles deviennent trop longues. Il est donc tout à fait normal qu’il en coupe le bout. Rien de grave sauf si le chat les raccourcit trop, voire les arrache... et y passe énormément de temps. Il faut alors envisager un trouble du comportement qui nécessite une consultation chez un vétérinaire comportementaliste. 

> Il arrive parfois que l’étui corné s’arrache (vous le retrouvez sur le coussin du chat ou au pied de son grattoir), laissant apparaître la partie charnue. Pas de panique, l’ongle repousse par la suite.