Coordonnées

Actualités

Toutes les actualités

Petites annonces

Vidéos

Baby horse and dog play
Toutes les vidéos
Télécharger la fiche

Quel chien pour quel maître ? 2ème partie

Partie 2 : Quel chien répondra le mieux à vos attentes ? Les critères liés au chien.

Chien de race ?

 

Le choix d’une race sur le seul critère physique ou l’effet de mode est une erreur.

Si vous souhaitez faire des manifestations cynophiles officielles (exposition, saillie officielle), vous devez effectivement choisir un chiot avec pedigree. Celui-ci est obtenu par le naisseur, s'il a fait reproduire 2 chiens de race inscrits au livre des origines françaises (LOF), s'il a déclaré la saillie et la portée. Ce pedigree n'assure que la qualité physique et la garantie de pure race.

L'inconvénient de choisir un chien issu de croisement de race est de ne pas connaître le devenir exact quant à sa taille, son esthétique précise ou la longueur de son pelage à l’âge adulte.

La race apporte «  l'ascendance génétique » du caractère de l'animal :

  • Le Berger allemand est davantage programmé à monter la garde,
  • Les Terriers sont génétiquement faits pour la chasse,
  • Le Beauceron pour la garde de troupeau un avantage génétique certain,
  • Certaines races sont plus aptes au dressage comme le Caniche ou le Teckel.

Mais le mode d'éducation a une influence capitale sur l'intelligence et les capacités d’apprentissage du chiot.

Une étude canadienne, menée par Stanley Coren, s'appuyant sur 200 tests, a listé les 10 chiens les plus intelligents (accordant cette intelligence à 51% à la race et à 49% à l’environnement) :

1/ Border Collie, 2/ Caniche, 3/ Berger Allemand, 4/ Golden Retriever, 5/ Doberman, 6/ Shetland, 7/ Labrador, 8/ Epagneul Papillon, 9/ Rottweiler, 10/ Berger Australien.

Chien agressif ?

Il n'existe pas de chien tueur, mais il n'existe pas non plus de chien sans danger. L'agressivité fait partie du comportement naturel du chien qu'il peut plus ou moins développer en fonction de son mode de vie. Certaines races auront tendance à répondre plus facilement aux consignes d'attaque et de dressage ; ces chiens seront cependant par ailleurs d'une fidélité et une reconnaissance hors pair vis-à-vis de leurs maîtres (Chiens dits de garde et de protection). À l'inverse, le chien placide qui, de façon répétée, se fait taper par l'enfant de la famille, marcher sur la queue, tirer les oreilles finira par donner un coup de croc défensif.

Le fait d'être dominant est inhérent au caractère du chien (génétique et environnement) mais non directement lié à sa race, sa taille ou son sexe. Cependant, le Dogue allemand, le Montagne des Pyrénées, les chiens de traîneaux, les Terriers et les Teckels ont tendance à se montrer résolument dominants. Ils sont donc à conseiller à des maîtres qui sauront se montrer fermes au cours de l'éducation. En revanche, le Caniche, les Lévriers, les Beagles, les chiens de chasse sont réputés ne pas contestés la domination des maîtres.

Quel chiot de la portée ?

Observer la fratrie s'amuser est un moment précieux qui donne des indices sur le tempérament des chiots. De manière générale, il ne faut pas se prendre d’affection pour le petit dernier qui, au fond de la cage, ne veut pas venir ou au contraire l'excité qui vous mordille le bas du pantalon, les lacets et les mollets. Les chiots au tempérament intermédiaire seront beaucoup plus malléables dans leur éducation.

Chien de refuge ?

Les animaux de refuge ont souvent un passé inconnu et parfois houleux. Pour bien choisir son chien en refuge il est conseillé de visiter les animaux plusieurs fois, de les promener, seul puis en famille, pour s'assurer de la bonne entente entre le chien et tous les membres de la famille. Cet animal vous sera fourni moyennant une prime d'adoption couvrant la vaccination, l’identification et le plus souvent la stérilisation.

Chiens et allergies ?

L'allergie au chien, moins courante que l'allergie au chat, est cependant assez fréquente et est due à une protéine de la salive présente sur les poils. Elle se manifeste par des rhinites, des conjonctivites, de l’asthme, de l'urticaire ou des œdèmes. Les enfants y sont particulièrement sensibles, étant à la hauteur de poils en suspension. Le risque allergique est proportionnel à la taille du chien et à la quantité de poils qu'il laisse dans l'environnement.

Mâle ou femelle ?

De façon assez générale, la femelle semble plus affectueuse et docile et moins fugueuse. Ses cycles sexuels (perte de sang, cour des mâles, grossesses nerveuses) constituent un inconvénient. Il n'y a aucun intérêt médical à faire porter une chienne, si vous ne souhaitez pas la faire reproduire, la stérilisation est une option valable qui supprime les cycles sexuels, les risques de grossesse nerveuse, les pathologies utérines et diminue les risques de tumeurs mammaires.

Les mâles sont réputés fugueurs, d'autant plus s’il y a des chiennes en chaleur dans le voisinage. Certains pourront avoir des comportements d'excitation sur les jambes ou les coussins assez désagréables. Chez eux également, la stérilisation assouplit le comportement (surtout les bagarres entre mâles), diminue les fugues sexuelles et limite les pathologies urinaires, testiculaires et prostatiques.