Coordonnées

Actualités

Toutes les actualités

Petites annonces

Vidéos

Baby horse and dog play
Toutes les vidéos
Télécharger la fiche

Les araignées

Et oui, les araignées font partie des NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) ! Moins fréquentes que les lapins ou les oiseaux, elles sont jugées passionnantes ou répugnantes selon les goûts… Le but de cette fiche n’est pas de faire de vous des éleveurs professionnels, mais de vous donner les bases pour accueillir une araignée chez vous.

Morphologie et comportement

Les araignées appartiennent à la classe des Arachnides. Elles possèdent 4 paires de pattes et un corps divisé en 2 parties : le céphalothorax et l’abdomen. Le céphalothorax porte les yeux et 6 paires d’appendices articulés : une paire de chélicères, une paire de pédipalpes et quatre paires de pattes. Les chélicères sont des petites pinces cornées. Elles ont un rôle essentiellement dans la prédation et l’alimentation. Chez certaines araignées, les chélicères sont transformés en crochets venimeux où débouchent les glandes à venin. Les pédipalpes ont un rôle essentiel dans la prédation (manipulation des proies…) et dans la fécondation chez certaines espèces (organes copulateurs des araignées mâles).

Enfin, les araignées produisent de la soie (pour fabriquer la toile ou les fils) par les filières, qui se trouvent à l'extrémité de l'abdomen. La forme, la taille et la disposition des filières sont différentes selon les espèces d’araignées.

Il existe des milliers d’espèces d’araignées différentes. Pour se lancer dans l’élevage, il est préférable de choisir des espèces non protégées, non agressives, faciles à manipuler et résistantes, comme les Phidippus (Phidippus regius…), les Heteropoda (Heteropoda venatoria…), les Cupiennius (Cupiennius salei…), les Viridasius (Viridasius sylvestrisform…), les Lycosa (Lycosa narbonensis…), les Ancylometes (Ancylometes bogotensis…) ou les Eresus (Eresus guerini…).

> Les Phidippus sont très actives et chassent la journée. Les autres espèces, dans la très grande majorité, ne sont actives que la nuit, et restent cachées dans la journée.

Toutes ces araignées mesurent entre 1,2 et 3,5 cm (taille du corps, les pattes peuvent mesurer une dizaine de centimètres). Les femelles sont plus grosses que les mâles.

Les araignées sont généralement solitaires. Renseignez-vous avant de faire cohabiter plusieurs individus, même de la même espèce, le cannibalisme est assez fréquent.

L’espérance de vie d’une araignée est variable : les araignées saisonnières ne vivent que six à huit mois, les araignées annuelles une à deux années et les araignées pérennes (mygales, tarentules…)  jusqu’à 20 ans !

Alimentation

Les araignées sont très voraces. Le plus simple et le moins coûteux est de créer des « élevages parallèles » de grillons, de blattes ou de drosophiles (mouches). Vous aurez ainsi toujours une proie adaptée à la taille de vos araignées (la proie ne doit jamais être plus grosse que le corps de l’araignée).

Les araignées se nourrissent de proies vivantes, même en captivité. Celles-ci sont d’abord immobilisées grâce au venin contenu dans les chélicères. Puis l’araignée injecte une quantité suffisante d'enzymes digestives dans la proie (toujours grâce à ses chélicères), pour en liquéfier le contenu avant de l’aspirer.

Les jeunes araignées mangent une à deux fois par jour. Les adultes dans leur milieu naturel peuvent rester plusieurs semaines sans manger ; en captivité on les nourrit une fois tous les 10 jours environ.

Reproduction

Les araignées se reproduisent assez facilement en captivité. Le mieux est d’introduire le mâle dans le terrarium de la femelle. L’accouplement se produit après une parade nuptiale, qui consiste surtout pour le mâle à se faire différencier d’une proie (contrairement à la légende, les mâles ne sont pas forcément dévorés après l’accouplement, même si cela arrive parfois !). Puis les femelles pondent des œufs, protégés dans un cocon de soie. Un cocon peut contenir plusieurs dizaines, voire des centaines d’œufs ! Selon les espèces, soit le cocon est caché et abandonné par l’araignée femelle, soit au contraire elle le transporte avec elle en permanence, accroché aux filières ou maintenu par les chélicères. L’éclosion des œufs donne naissance à de minuscules araignées.  

Logement

Les araignées peuvent être logées dans des terrariums en verre ou de simples boîtes en plastique. On choisira une forme en hauteur pour les espèces arboricoles (Heteropoda, Cupiennius, Viridasius…) et en largeur pour les espèces terrestres (Phidippus, Lycosa…).

La taille du logement dépend bien sûr de la taille des araignées :

  • L 20 cm x l 10 cm x H 15 cm pour des araignées de 1,5 à 3,5 cm,
  • L 23 cm x l 15 cm x H 16 cm pour des araignées de 3,5 à 4,5 cm,
  • L 30 cm x l 20 cm x H 20 cm (espèces terrestres) ou 30 cm (espèces arboricoles) pour les araignées de 4,5 à 6 cm,
  • L 40 cm x l 25 cm x H 30 cm pour les araignées de 6 à 8 cm,
  • L 50 cm x l 30 cm x H 30 cm pour les araignées de plus de 8 cm.

> Inutile de prendre un terrarium plus grand que nécessaire : les araignées rencontreraient des difficultés pour repérer et chasser leurs proies et se fatigueraient inutilement.

Renseignez-vous bien avant l’installation des araignées dans leur logement : selon les espèces, le milieu doit être sec ou humide et la température plus ou moins élevée.

Dans tous les cas, il est indispensable de prévoir une bonne aération du terrarium. Si vous utilisez une boîte en plastique, découpez une large partie du couvercle et remplacez-le par du tulle ou  une moustiquaire.

L'épaisseur du substrat (généralement de la fibre de coco ou du sable en milieu sec et de la tourbe ou de la sphaigne en milieu humide) au fond du terrarium sera également différente selon l’espèce : de 5 cm pour une araignée arboricole à 15 cm pour une araignée terrestre qui aime creuser.

Prévoyez une petite coupelle avec un fond d’eau pour que l’araignée boive sans se noyer.

Pour la décoration, vous pouvez ajouter des plantes (naturelles ou artificielles), des branches, des écorces… Pour les araignées tisseuses, il faut prévoir des supports tels que des cerceaux en bois ou en fer d’une taille adaptée à celle de l'animal.

Enfin, une source de lumière est indispensable pour les espèces qui chassent « à vue ».

Santé

Il est extrêmement difficile de juger de l’état de santé d’une araignée ! Il faut savoir qu’une araignée en captivité meurt souvent de déshydratation ou d’un manque d’oxygène. N’hésitez pas à vaporiser le terrarium si le milieu doit être humide et à faire des aérations suffisantes dans le couvercle (si de la condensation apparaît, c’est que le terrarium n’est pas assez aéré).

Comme tous les animaux possédant un squelette externe rigide, les araignées muent pendant leur croissance. Le nombre de mue (entre 1 et 15) varie selon l’espèce et le sexe. Seules les mygales continuent de muer à l’âge adulte. Les araignées sont particulièrement vulnérables pendant quelques jours après la mue, le temps que leur exosquelette durcisse.

Pour manipuler une araignée

Les araignées ne sont pas des jouets et n’aiment pas être manipulées. Limitez les contacts au strict minimum et évitez de les toucher directement à mains nues. Même si les araignées présentées ici ne sont pas agressives, elles peuvent mordre et les morsures sont douloureuses. Pour rattraper une araignée échappée, le plus simple est de la recouvrir d’une boîte.

Pour acheter une araignée

Il est préférable de se procurer une araignée issue d’un élevage français, dans une animalerie spécialisée, elle sera ainsi déjà acclimatée. Evitez les araignées importées, souvent dans de mauvaises conditions qui ne favorisent pas leur survie. Vous pouvez également vous adresser à un particulier.

Les espèces non protégées d’araignées peuvent être maintenues en captivité sans condition particulière ; en revanche, la détention de certaines espèces (en particulier les mygales et les veuves noires) nécessite l’obtention du Certificat De Capacité (CDC).

> Pour toutes les questions que vous vous posez sur les araignées, n’hésitez pas à contacter une association d’arachnophiles ; il existe également de très nombreux forums de passionnés sur Internet.